samedi 28 mai 2016

des Sudètes à Wroclaw

En traversant les Sudètes.

En quittant Prague je me dirige au nord est vers la petite ville de Jelia Gora. L'autoroute cède la place à une route tortueuse qui s'enfonce dans un verdoyant petit massif forestier. Un col qui est censé marquer la frontière se situe à plus de 700M. Ainsi j'arrive dans les « Sudètes » région qui appartenait à la Tchécoslovaquie et qui en 1938 fut revendiquée par Hitler. Lors de la conférence de Munich les Français et les Anglais pensant éviter une guerre avec l'Allemagne cédèrent aux demandes d'annexion de cette région par le Reich. Hitler proposait d'ailleurs d'organiser un referendum au sein de la population. Mais passant outre aux accords signés il occupa militairement cette région le 1 octobre 38. On connaît la suite.

massif de krkonose

WalbrzycJe traverse une région très belle, mais sous un orage énorme. Et je me dirige vers Walbrzyc (ci-contre, la cathédrale). En effet deux chasseurs de trésors, le Polonais Piotr Koper et l'Allemand Andreas Richter, ont déclaré avoir la preuve que un train d'or nazi, rempli des trésors du IIIe Reich est enterré dans un souterrain à proximité de la ville. Les deux équipes de chercheurs ont effectué leurs analyses géophysiques autour du 10 novembre 2015, au kilomètre 65 de la voie ferrée entre Wroclaw et Walbrzyc, là où le train nazi est censé être enterré. Sur ses analyses géo-radar, Piotr Koper est persuadé de voir un tunnel, une voie ferrée et surtout un train blindé. Mais d'autres chercheurs ont fait des contre-analyses et estiment qu'il n'y a rien...Le mystère demeure.

Je parcours la petite ville sous une pluie battante.

WROCLAW

Cette ville s'appelait Breslau avant 1945. Elle est construite sur une multitude de bras de la rivière Oder. C'est une ville universitaire et c'est aussi une ville industrielle dynamique. La vielle ville s'étend au sud de l'Oder et est organisée en damier dans un périmètre à peu près circulaire, bien délimité par des boulevards parcourus par des tramways grinçants.

Lorsque j'arrive dans la vielle ville une foule joyeuse et jeune se presse aux innombrables terrasses. Il fait beau, il y a de la musique. On boit une bière en devisant et en grignotant de délicieuses charcuteries. On prend le temps de vivre. C'est mon premier contact avec la Pologne, j'aime !

1 wroclau hotel de ville
Hôtel de ville
1 wroclaw  detail facade hotel de ville
détail façade Hôtel de ville
2 wroclau eglise greco catholique








ci-contre, église Saint-Vincent
reconstruite en style gothique au 14 ème, la nef mesure 77 mètres de long pour 23 mètres de haut.
l’Eglise gréco-catholique ukrainienne – connue sous le nom d’uniates - y célèbre le culte suivant le même rite que les orthodoxes.

2 wroclaw eglise uniate

 

au tympan du porche, encadrant l'icone de la Vierge, les inscriptions
« двері милосердя » en ukrainien
et « Brama Miłosierdzia » en polonais
signifient « porte de la miséricorde »


3 wroclau facade de l'université
Façade de l’université
3 wroclau passage sous l'université
passage sous l’université

4 wroclau rue kuznicza
rue Kuznica
 

4 wroclau rue otawska
rue Otawska
 

5 wroclaw vue sur l'ile de la cathédrale
vue sur l’île de la cathédrale

5 wroclaw vue sur l'ile de sable
vue sur l’île de sable

Aucun commentaire:

Publier un commentaire