samedi 25 juin 2016

Mourmansk

1 mourmansk le port
le port

1 mourmansk le port2

 
La ville de Mourmansk s'étend dans le sens sud nord le long de la rive d'un fjord assez étroit d'environ 70 kilomètres de long. Cette position exceptionnellement protégée abrite naturellement un port (ci-dessus) aux infrastructures industrielles et militaires considérables. Enfin elle ouvre sur une mer réputée poissonneuse.
  

2 mourmansk chalutier

3 mourmansk descente vers le port


Il n'est pas facile d'accéder aux quais qui sont séparés de la ville par les voies ferrées. La ville s'étage au dessus du port, avec des hauts bâtiments gris au milieu desquels deux églises blanches ont été construites.

 

5 moumansk lenina propekt
Lenina propekt

5 mourmansk poliarnie zori ulitsa
Poliarnie Zori ulitsa

5 mourmansk boutique de chaptka

Deux grandes artères courent parallèlement sud -nord, la perspective Lénine et la rue du Komintern. Il est donc relativement aisé de se repérer dans cette cité. L'activité commerciale est d'ailleurs en grande partie regroupée dans ces deux voies. J'y ai trouvé la chapka que je cherchais depuis quelques jours ! Et aussi le bureau de poste accueillant où l'on vend des cartes postales et où des tables permettent de travailler son courrier.

6 mourmansk lac semionovskoie

Il y a dominant la ville un petit lac du nom d'un soldat du tsar : Sermion Korjnev. Ce petit lac est réputé être une base de loisir, mais lorsque j'y suis monté il faisait froid et ses rives étaient désertes. En le contournant on accède au pied d'une immense statue de béton sur la colline du cap vert. C'est celle du soldat Aliocha qui commémore les sacrifices consentis lors de la grande guerre patriotique  (1941-45).

La statue en béton mesure 31 M de haut et a été construite sur souscription en 1969. Il y avait à cet emplacement une batterie anti aérienne. Une urne contenant les restes d'un soldat inconnu a été scellée là et une flamme du souvenir y brûle nuit et jour. Le nom affectueux d'Aliocha lui a été donné par les citadins.

7 mourmansk aliocha

8 mourmansk brise glace lenine
brise-glace Lénine

8 mourmansk le Phare
phare

9 mourmansk Ville au dessus du port
la ville au dessus du port

9 mourmansk zone militarisée
sous-marins


De ce promontoire, la vue sur la ville et le port est exceptionnelle. J'ai eu la chance de pouvoir photographier le navire brise-glace Lénine à propulsion nucléaire. Un phare dédié aux marins disparus en temps de paix est construit à flanc de colline.

Le musée de « la flotte du nord » se trouve tout au nord de la ville. Il présente des collections qui couvrent la fondation de la marine russe à Arkangelsk par Pierre le grand, la seconde guerre, et la guerre froide.

10 mourmansk musée1
le musée
10 mourmansk musée 3
10 mourmansk musée 4 10 mourmansk musée2

Une place particulière est faite à l'équipage du Koursk, sous marin nucléaire Russe disparu en mer de Barentz le 12 août 2000. C'était le sous marin d'attaque nucléaire le plus moderne de la flotte russe.Ce bâtiment faisait la surface d'un terrain de football et la hauteur d'un immeuble de 7 étages. Ce jour là il devait être présenté à une délégation chinoise et devait tirer une fusée torpille capable de se déplacer sous l'eau à 500Km/H. 11 mourmansk musée5 equipage du kourskUne torpille classique se déplace à 60Km/H. On sait que deux sous marins américains étaient présents sur zone. Le Memphis et le Toledo. Pour les américains il était inacceptable que les chinois puissent éventuellement accéder à une technologie qui leur aurait donné une supériorité stratégique. L’hypothèse avancée est que un sous marin US aurait tiré une torpille sur l'avant du koursk pour empêcher la démonstration. Le mystère demeure, mais il est possible que le monde soit passé ce jour là très prés d'une confrontation nucléaire ! Ce fut la pire catastrophe navale que la Russie ait connue en temps de paix.

12 mourmansk cathédrale st Nicolas3
cathédrale Saint Nicolas
12 moumansk cathédrale st Nicolas
iconostase

Il y a tout au nord de la ville au bout d'une rue défoncée la cathédrale Saint Nicolas. De 1924 à 1946 Moumansk ne comptait aucun lieu de culte. Une maison privée fut utilisée à cette fin. En 1984 les fidèles décidèrent de construire une église. Quand il en eu connaissance, le gouvernement tenta de faire raser ce qui avait été construit mais se heurta à une telle résistance de la population que les choses restèrent en l'état. En 1987 avec la perestroika les travaux reprirent. Il y a deux églises contiguës : Saint Nicolas et Saint Trifon-Petchenski. L’architecture est en briques sombres. L’intérieur est particulièrement bien décoré. Il est surprenant de trouver ces deux églises dans un quartier excentré et délaissé. C'est leur histoire qui explique cela.

mourmansk la gare
la gare

Aucun commentaire:

Publier un commentaire